La crise « entretenue » de l'école gagne du terrain de jour en jour. Après deux années de retours encourageants et de contacts dans toute la France à propos de mon film « Le cartable de Big Brother », je décide de reprendre le travail et de développer un nouveau film d'auteur qui serait en quelque sorte, une suite.

Une suite comme un droit de suite, compte tenu de l'intérêt réel manifesté pour les thèmes développés dans ce film par de très nombreux acteurs de l'école en France et de citoyens vigilants répartis dans tout le pays et parfois isolés.

Une suite pour raconter, en la détaillant, l'entreprise de démolition du système public d'éducation nationale, afin d'en identifier les artisans et de dévoiler la direction que l'on fait prendre aux populations européennes dans un projet de société trouble et inquiétant.
Il s'est agi depuis 50 ans de procéder par étapes, de réformer de l'intérieur. Mais dans quel but ?
Pourquoi les commissaires européens refusent-ils aujourd'hui de communiquer sur les négociations en cours à l'OMC visant à libéraliser les services publics d'éducation ?
Pourquoi nos gouvernants cherchent-ils à imposer la formation tout au long de la vie, du berceau jusqu'au tombeau ?

Nous sommes dans une ère de régression.
La société néolibérale détruit un grand nombre d'acquis sociaux qui ont pourtant été jusqu'à présent les garants efficaces de la paix sociale.

Parce que nous avons grandi avec l'idée du progrès pour le mieux-être de tous,
parce que l'éducation pour tous est un droit que nous devons défendre,
parce que l'école est le melleur lieu d'apprentissage de la tolérance et du respect de l'autre,
parce que nous connaissons la valeur de la transmission humaine du savoir,
et enfin parce que nous voulons provoquer le débat sur la société du futur pour laquelle nous formons nos enfants,
rejoignez-nous !

Soutien pour le film « L'école du meilleur des mondes » de Francis Gillery

Francis Gillery est l’auteur du film documentaire sur l'école « Le cartable de Big Brother » diffusé sur France 3 le 30 janvier 1999 lors de l'émission « Qu'est-ce qu'elle dit Zazie ? ». Ce film révélait en 1998 l'importance des pouvoirs économiques et ses stratégies pour l'école ainsi que le rôle majeur, encore balbutiant, des technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans ces stratégies. Cette diffusion avait reçu les éloges des différents organes de presse et notamment le Figaro, le Point, l'Express, l'Humanité, Libération, le Monde de l'Education.
Très largement diffusé au sein d’Attac, ce film a permis d’engager de nombreux débats sur l’Education et suscité nombreuses adhésions à l’association.

Le nouveau film que souhaite réaliser Francis Gillery « L'école du meilleur des mondes » évoque l'évolution des systèmes éducatifs dans le contexte révélé dans « Le cartable de Big Brother ». Il démontre également comment la société à venir qui en découle est déjà en train d'évoluer à travers l'aspect économique, politique et technologique de la crise-mutation de l'école et de la formation tout au long de la vie.
Ce projet de film date de plus de quatre ans ! Malgré son intérêt Francis Gillery rencontre toutes les difficultés pour le faire produire. Or, le "grand débat sur l'école" renforce notre conviction que l'Education est un thème préoccupant au premier chef la société civile et que l'institution scolaire est de plus en plus dangereusement soumise à l'influence du monde du commerce international ainsi qu'à l'idéologie qu'il véhicule. Il apparaît alors clairement important pour le Collectif Attac IDF Education que le service public de France Télévision produise et diffuse « L'école du meilleur des mondes ». Il a fait en sorte qu’Attac Nationale soutienne ce projet. Le Président d’Attac, Jacques Nikonoff, a ainsi écrit au Président de France Télévision en ce sens (voir ci-dessous).

Ce nouveau film documentaire devrait alimenter le débat nécessaire et durable dans la démocratie française sur le sujet de l’éducation et nous demandons à toute personne susceptible d’aider Francis Gillery dans son projet (contacts, production, financements, ...) de le contacter à son adresse électronique : Francis Gillery.

Par ailleurs, nous souhaitons que des cinémas diffusent « Le cartable de Big Brother » afin que le public se rende compte à quel point les révélations faites en 1998 par Francis Gillery dans ce film se vérifient aujourd’hui et afin que ce public se rende compte que la production et la diffusion de « L’école du meilleur des mondes » sont une nécessité.
Pour toute proposition en ce sens merci de contacter Jacques Chouraki.


La lettre du Président d'Attac pour le soutien du film

Lettre de soutien à M. Francis Gillery, auteur réalisateur de films documentaires, à adresser aux directeurs de chaînes de FR2, FR3,FR5.)


Cher Monsieur,

M. Francis Gillery, auteur-réalisateur de films documentaires a exposé à Attac le projet de son film : L¹école du meilleur des mondes. Compte tenu des campagnes que mène Attac contre la marchandisation de l¹éducation, notre association soutient ce projet.

L¹un des précédents films de M.Gillery, Le cartable de Big Brother, a rencontré un grand succès auprès de nos adhérents. Il a, ainsi, circulé dans toute la France.

C¹est pourquoi nous souhaitons que M. Gillery réunisse les moyens de réaliser son nouveau projet.

Attac est une association qui, en France, compte plus de 30 000 adhérents et environ 250 comités locaux. Elle se définit comme un mouvement d¹éducation populaire tourné vers l¹action.

Elle est donc très attentive à la préservation et à la promotion du secteur public de l¹enseignement.

Je vous prie, Monsieur, de croire à l¹assurance de mes sentiments les meilleurs.

Le président
Jacques Nikonoff